Electronic music

Jovenel Moïse minimise la capacité de mobilisation de l’opposition qu’il accuse de recourir à la violence en raison de ce déficit

todayApril 1, 2020 4

Background
share close

Jovenel Moïse minimise la capacité de mobilisation de l’opposition qu’il accuse de recourir à la violence en raison de ce déficit

Le président de la République s’en est pris, ce jeudi encore, à ses opposants politiques qu’il croit incapable de mobiliser un grand nombre de personnes dans le cadre de la mobilisation pour le contraindre à quitter le pouvoir le 7 février prochain. À l’occasion de la 5ème journée de l’économie, au Karibe Hôtel, Jovenel Moïse a, une fois de plus, dit à ses adversaires politiques son intention d’organiser des élections dans le pays cette année en vue de remettre le pouvoir le 7 février 2022 à un président élu._Comme il le fait à chaque occasion, le président Jovenel Moïse a lancé de nouvelles flèches en direction des responsables politiques de l’opposition, ce jeudi. En effet, comme s’il minimisait d’éventuelles représailles de la part de ses opposants, M. Moïse les a accusés d’être en panne de discours pour mobiliser la population contre lui dans le cadre de leur mouvement pour l’obliger à quitter le pouvoir le 7 février prochain. Le chef de l’État accuse également ces derniers d’avoir recouru à la violence dans leur mouvement en raison de ce déficit de capacité de mobilisation dont ils souffrent.Le chef de l’Exécutif en a profité pour réaffirmer à l’attention de ses adversaires politiques son opposition à la mise en place d’un gouvernement de transition. Jovenel Moïse ne jure que par l’organisation d’élections dans le pays cette année pour remettre le pouvoir le 7 février 2022 à un président élu. « Le pouvoir vient du peuple. Si vous voulez diriger le peuple, il faut avoir son aval. Et cela se fait qu’à travers les élections dans un régime démocratique », martèle M. Moïse avec beaucoup d’assurance.

Il invite, de préférence, les membres de l’opposition à se préparer pour participer aux prochaines élections qui se tiennent, a-t-il tenu à le rappeler, le 21 septembre de cette année, selon le calendrier électoral.

Pour l’opposition politique, le mandat constitutionnel du chef de l’État prend fin le 7 février prochain, soit dans 10 jours tandis que Jovenel Moïse, lui, continue à brandir le 7 février 2022. Les dirigeants politiques de l’opposition annoncent pour le 31 janvier prochain l’intensification de la mobilisation anti-gouvernementale. Arriveront-ils à avoir raison de Jovenel Moïse considérant le peu de personnes que l’opposition avait réussi à drainer le 20 janvier dernier devant l’ambassade américaine. Pourra-t-elle enfin réussir à parler d’une seule voix à quelques jours de la date fatidique du 7 février 2021. Aujourd’ hui encore, les différentes branches de l’opposition ne sont pas parvenues à se présenter devant la presse en rang serré.

 

Par Diego O. Charles

Source: Gazettehaiti

 

Written by: radiointernational

Rate it

Previous post

Electronic music

Three-time grand slam champion Naomi Osaka invests in NWSL team North Carolina Courage

(CNN)Three-time tennis grand slam champion Naomi Osaka says she has invested in National Women's Soccer League (NWSL) franchise North Carolina Courage. Named Forbes' highest paid female athlete in 2020, Osaka is the daughter of a Haitian father and Japanese mother and, like the members of the Courage, used her platform prominently in 2020 in support of the Black Lives Matter movement. During each match of last year's US Open -- […]

todayMarch 27, 2020 7 3 2

CONTACT US

0%